Etoiles minuscules

Chantal DIRR

Magnétiseuse - Radiesthésiste - Coupeuse de feu

Peut-on soigner le zona par magnétisme ?



Il s'agit d'une dermatose virale fréquente, le zona ressemble à des piqûres d’orties, en plus de faire à peu près le même effet sur la peau... Un mauvais moment à passer, qui ne dure pas quand il est pris en charge rapidement et bénéficie du soutien des plantes.


Comment le magnétiseur agit t-il efficacement sur le zona ?


La médecine officielle a des réponses médicamenteuses pour y faire face. Beaucoup de personnes atteintes se retournent vers les médecines traditionnelles telles le magnétisme. La raison en est la rapidité des soins. Un zona peut durer jusqu’à 3 semaines et parfois au-delà. Un magnétiseur peut résoudre le problème en une seule séance, dans le meilleur des cas. Sinon en trois séances espacées de 2 jours peuvent en venir à bout. Il existe quelques rares exemples où la maladie a résisté à toute tentative et suit son cours jusqu’à son terme.


Le magnétisme est une possibilité naturelle de soins sans effets secondaires et tout comme la médecine officielle, qu’il ne remplace pas et il a ses limites.


Le principe est de redonner à l’organisme déprimé la force de se défendre naturellement. C’est la capacité d’auto-guérison du corps.


Quels moyens sont à sa disposition du magnétiseur ?


Le maître mot pour nommer l’agent qu’utilise le magnétiseur est l’Energie . Pour dispenser cette énergie, le praticien utilise l’imposition des mains, son regard ou son souffle. Certains magnétiseurs se servent d’autres techniques comme la radiesthésie, des prières dites secrètes, des plantes, des pierres ou des rituels. L’idée de départ est d’associer une intention de guérison aux gestes de transfert d’énergie.


Comme pour couper le feu, la 1ère action est de refroidir le siège de l’inflammation. Ce sont des passes larges comme pour envoyer du vent, lorsque les mains sont utilisées . Avec le souffle, le principe d’action reste le même, le refroidissement.


Pour ceux qui utilisent le regard, la pensée ne change pas, mais on associe une image de froid. Ce qui peut être un glacier, de la neige… La référence reste propre à chacun.


Les différentes façons d’aborder le zona peuvent s’utiliser individuellement ou successivement .


L’étape de refroidissement franchie, il est important de recharger l’organisme en énergie pour lui permettre de renforcer le système immunitaire. Encore une fois, les mains, le souffle et le regard, ou bien les prières et autres techniques sont utilisés.


Ensuite on transfère de l’énergie au patient pour qu'il l'utilise sur un terme plus long que la durée du soin. On visualise la peau en état de guérison, ainsi que la disparition des plaques rouges et pustules. L’eau, le coton, les torchons en papier fournissent des supports intéressants pour prolonger l’effet du soin.


Ce qui est à retenir dans le soin avec des méthodes traditionnelles, c’est la rapidité de la réponse et les effets secondaires totalement absents. Et que cela reste un complément à un diagnostic établi par un médecin qui décèlera une gravité possible qui échappera au praticien traditionnel.



Avez-vous déjà eu un Zona ?

Comment l'avez-vous soigné ?


Si vous avez aimé mon article, n'hésitez pas à me laisser un commentaire et à le partager sur les réseaux sociaux. Merci Beaucoup !!!


2 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout